La Race Saosnoise

Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Vaches saosnoises

La vache saosnoise

tient son nom de la région nichée entre le Perche et le pays Manceau.

C’est une espèce bovine polyvalente, réputée pour la qualité de sa viande mais aussi pour sa production de lait. Les éleveurs de la vache saosnoise distinguent 4 types en fonction de la couleur de leur robe : manceau, durham, caille-blond et percheron. Si la Saosnoise peut peser jusqu’à une tonne, elle possède une ossature fine.

En 1939, la première "Société des éleveurs de la race bovine du saosnois" est constituée : un standard de race est établi. La race n'est pas encore officiellement reconnue quand la guerre et les politiques d'intensification de l'agriculture entraînent son déclin.

Suite à une étude réalisée par des étudiants en BTS et à la volonté des éleveurs de la région pour préserver la race saosnoise, ils créent un syndicat de race en 1997. De nombreux partenaires institutionnels se joignent à l’action et en 2000, la race Saosnoise est reconnue par le Ministère de l’Agriculture.

Le but principal du Syndicat est d’augmenter les effectifs d’animaux. En 2010, la race comptait plus de 1500 femelles, dont près de 1000 vaches réparties dans 80 troupeaux, et une vingtaine de taureaux disponibles pour l’insémination animale. La collecte de semences se poursuit afin de préserver au mieux la diversité génétique de cette race.

 

Pour tout savoir sur la vache saosnoise :       Vaches saosnoises 2

lasaosnoise.webnode.com

ou encore

idele.fr